PRESIDENTIELLES AMERICAINES: LA HILARY QUI ABOIE ET LE POUTINE QUI RIT

aHilaryTrumpLe milliardaire  Donald Trump, en course pour la nomination républicaine aux présidentielles et Hilary Clinton,  elle aussi aspirante candidate démocrate, ne s’épargnent aucun coup médiatique. D’abord attaqué par la Hilary comme raciste, Trump a répondu par un discours sulfureux et un video original.

Trump dit à NBC News:  » Hilary Clinton a été le pire Secrétaire d’Etat [MAE] de tous les temps aux USA. Il n’ya jamais eu de Secrétaire d’Etat aussi mauvais que Hilary. Le monde a explosé autour de nous. Nous avons tout perdu, y compris tous nos amis. Il n’y a rien eu de bon qui soit issu de cette administration ou son être Secrétaire d’Etat ». A la demande si Hilary pourrait être un bon président, Trump répond: « Elle a été la pire Secrétaire d’Etat de l’histoire de notre nation, comment pourrait-elle devenir un bon président ? Je pense qu’elle serait un président terrible ».

Et pour enfoncer le couteau dans la plaie, Trump poste un video dans lequel Hilary Clinton au lieu de parler,  aboie. Et Poutine rit. Très comique.[ Voir https://youtu.be/QMZqS7q7voY]

Hilary est la mère des Sindumuja ! Trump a entièrement raison, au moins en ce qui regarde notre Afrique des Grands Lacs. C’est Bill Clinton alors président, sa femme Hilary  et Tony Blair qui ont créé la catastrophe dans notre région, en appuyant les Hima Museveni et Kagame. Ceux-ci recevaient le pouvoir, et ceux-là en contrepartie faisaient main basse sur le coltan et autres minerais de valeur, ensemble avec l’extension de l’aire d’influence anglophone. Résultats: des millions de morts. Heureusement que Barack Obama, qui connaissait le problème RDCongolais a freiné les appétits de ces prédateurs. C’est pour cela que le M23 a été démantelé. Kagame du Rwanda espère en la victoire de Hilary Clinton, pour  relancer la guerre des Hima contre tous les bantous des Grands Lacs. En effet, traditionnellement les Démocrates américains s’approvisionnent en Afrique, tandis que les Républicains vont faire leur shopping au Moyen Orient.  Quand Barack Obama a gagné les élections, nous avions déjà annoncé une grande guerre en Afrique, et elle ne se fit pas trop attendre: la guerre contre Kadafi en 2011. Au temps de Bill, c’étaient les guerres du Rwanda et du Zaire; tandis que les Bush ont démoli l’Irak, l’Afganistan et la Syrie.

S’il nous était donné de choisir entre le fougeux Trump  et  Hilary, on suivrait la règle du moindre mal. Et le moindre mal c’est Trump.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *