4 PRESIDENTS HIMA, 4 GENOCIDES: CA DONNE DU VERTIGE !

 

Michel Micombero, président du Burundi 1966-1976. Auteur du Génocide contre les Hutus en 1972

 

bagaza1
Jean Baptiste Bagaza, président du Burundi 1976-1986. Il a monté le Génocide intellectuel contre les hutu, avec le système i-u.

 

 

 

 

 

 

 

bayoya
Pierre Buyoya, président du Burundi 1986-1993; 1996-2003. Il a fait assassiner le Président Ndadaye en 1993, provoquant une guerre qui a emporté plus de 300.000 habitants en 10 ans.
Paul-Kagame-36
Paul Kagame, président du Rwanda 1994- : Cerveau de toutes les guerres de l’Afrique Centrale depuis 1994. A fait le génocide de 10 millions de congolais et réfugiés hutu depuis 1996.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quattre sur quattre, sans coup férir, et dire qu’il n’y a pas péril en la demeure. Nos pays, Burundi, Rwanda et Congo Démocratique,  où autrefois coulaient le lait et le miel, sont devenus désormais des terres baignées par des fleuves de sang et de larmes. A cause de l’ambition démesurée pour le pouvoir de ce petit rameau dit Hima de la petite ethnie des Tutsi.  Intriguants jusqu’à l’extrême, mais très réduits en nombre, ils utilisent la violence pour s’imposer, une fois qu’ils arrivent au pouvoir. D’où des génocides à répétition, dans l’Afrique des Grands Lacs. Micombero a sonné la charge en 1972, en exterminant à surprise tous les Hutu qui savaient lire. Plus de 300.000 morts en trois mois (29 avril – juillet 1972). Premier génocide de l’Afrique postcoloniale.   Son cousin Bagaza, ne tua personne physiquement, ce qui est déjà beaucoup; mais il refusa à une entière génération Hutu d’entrer à l’Ecole Secondaire, et donc à l’Université.  Buyoya initia son règne par des massacres de Hutu à Ntega et Marangara en 1988 (50.000 morts); puis en 1993, battu aux élections, il fit assassiner le président démocratiquement élu Melchior Ndadaye, et le remplaça en 1996 après de faux gouvernements de transition. Il entretiendra une guerre et des tueries à petit feu qui dureront 10 ans, emportant plus de 300.000 burundais, principalement des Hutu, mais aussi des tutsi (banyaruguru).  Il est désormais établi que Kagame du Rwanda a fait massacrer des centaines de milliers de hutu,  mais aussi des tutsi en 1994, soit qu’il n’est pas intervenu quand il pouvait, soit qu’il a refusé l’arrivée des casques bleus pour les protéger. Objectif: il lui fallait un génocide de tutsi pour justifier son pouvoir absolu et monoethnique. Le grand mensonge que les tutsi non hima gobbent allègrement (eux aussi) est que les Hima sont en train de travailler pour eux. Mais c’est tout le contraire.  Pendant ces dernières années par exemple, les hima ont encouragé les tutsi du centre et du nord du Burundi à ne pas quitter les camps de regroupements. Etant donné que Kagame veut absolument un génocide, qui pensez-vous qu’il va sacrifier ? Evidemment les tutsi (non hima)  tenus dans ces camps comme des troupeaux. Il enverra ses commandos pour les exterminer et il va crier au génocide. Hutu et tutsi, soyez vigilants et restez unis. Vous avez un ennemi commun.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *