KIGALI : DEPORTATION DES PAUVRES, SELON HRW

kigaliUn rapport accablant de Human Right Watch  accuse le Rwanda de  déportation des pauvres, des vendeurs ambulants, et des enfants de la rue, pour donner une belle image à la ville de Kigali. Ces personnes raflées périodiquement sont enfermées dans un grand garage  situé à Gikondo, spolié à Kabuga, le milliardaire rwandais  accusé de génocide. Les autorités rwandaises appellent cet endroit « lieu de transit » ou de réeducation (kugororwa). On se souvient qu’il y a quelques années, une ONG américaine avait dénoncé le rapt des enfants de la rue, qui étaient déportés sur une île dans le lac Kivu, pour qu’ils ne salissent pas l’image d’un Kigali « propre » et sûr.  Souvent on entend que Kigali est le Singapour africain! Mais à Singapour, on ne déporte pas les pauvres,  il y a les opportunités pour tous pour s’enrichir.

Un autre article de Igihe.com du 18/09/2015,  sous la plume de Umutoni Rosine, parle des enfants du district de Ruhango qui désertent l’école parce qu’ils sont affamés et n’ont pas d’argent pour s’acheter de la nourriture. Oui, Kigali est propre pour satisfaire l’oeil des étrangers, mais dans l’arrière-cour la population  crève.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *